DigEp

 

Le projet DigEp, fondé sur la collaboration de trois UMR parisiennes et bourguignonnes (ANHIMA, ARTEHIS, LE2I), vise à mobiliser des compétences en histoire, archéologie, géologie et sciences de l’information pour déchiffrer une inscription latine. Mis au jour à Autun vers 1840 mais demeuré inédit, ce document formé à l’origine de plaques de marbre comporte 1200 fragments inventoriés en 2012. L’équipe multidisciplinaire travaille depuis 2013 (projet labellisé CNRS, PEPS HuMaIn) selon deux volets complémentaires, indissociables. Le premier volet de recherche vise à collecter toutes les données qu’un historien, un archéologue ou un géologue peuvent tirer de l’analyse de chaque fragment (matériau, taille, etc.). Le second volet concerne le «remontage» par assemblage virtuel avec un outil automatique et interactif, exploitant la base, les informations tirées des fragments numérisés et les avis des experts.


1 réflexion sur « DigEp »

  1. Ceci est un exemple d’un commentaire dans WordPress. Vous pouvez le modifier pour mettre ici des informations vous concernant ou concernant votre site afin que vos lecteurs en sachent un peu plus sur vous. Vous pouvez créer autant de commentaires que vous voulez, et gérer l’intégralité de votre contenu dans WordPress.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.