Du texte latin à l’auberge de Monsieur Machin / A roman inscription at Mr Thing’s Inn

Three pages of the local newspaper l’Eduen (1839/03/17 and 1846/09/20), relating the discovery of the fragments, in the category News, Crime & Society. The inscription was found in Mr Thing’s Inn (« l’auberge de M. Machin » in french), in the medieval district of Autun.

Les fragments, vus par des savants durant près de deux siècles, mais demeurés inédits pour la majorité d’entre eux, ont été découverts en deux temps, en 1839 puis en 1846, dans le quartier médiéval d’Autun appelé Marchaux.

En 1839, des ouvriers creusant une cave dans le sol d’une auberge appartenant à M. Edmé Machin (marié à Philiberte et père de 9 enfants)  mirent au jour fortuitement des fragments de marbre en grande quantité, attirant ainsi l’attention des membres de la Société éduenne qui intervinrent sur le champs et prélevèrent tout ce qu’ils purent alors. De nouveaux travaux intervenus sept ans plus tard dans l’arrière-cour permirent de trouver de nouvelles pièces.

Tous ces faits sont minutieusement rapportés dans le journal L’Eduen daté du 17 mars 1839 et du 20 septembre 1846, entre faits divers intervenus dans les campagnes du Morvan et encadrés sur les prix du blé. En voici des images :

Eduen1Eduen2Eduen3

Grâce aux registres du XIXe siècle, l’archiviste municipal de la ville d’Autun, Thierry Buisson, a pu localiser avec précision l’auberge de Monsieur Machin, sise 17 Grande rue Marchaux.